Un prix tellement apprécié - Ann Ary

Mon blogue

Un prix tellement apprécié

J’étais si heureuse d’avoir gagné à ce concours, que je ne parvenais pas à m’endormir. J’avais gagné plusieurs jours dans un spa, situé dans un hôtel de luxe, en Estrie, en bordure de lac. Lorsque j’avais participé à ce jeu, je ne pensais pas, en toute franchise, gagner. J’avais répondu à quelques questions sur le jardinage, ma passion. À mon sens, elles n’étaient pas difficiles à résoudre. Un problème était posé sur l’emplacement d’un rosier. J’avais reconnu la variété et je savais qu’elle ne supportait pas l’ombre. Sur le dessin, joint à la question, je devais dessiner une croix à l’endroit où je planterais cet arbuste. Je savais que j’avais bien répondu, mais je ne m’attendais pas à être tirée au sort parmi les gagnants. J’ai reçu une lettre qui m’informait de la mise à disposition de mon lot. Je devais aller à une cérémonie pour la remise de mon prix.

Comme mon père m’avait donné des indications pour de bons conseillers en gestion de patrimoine Québec, j’avais les finances nécessaires pour prolonger le séjour qui m’était offert. J’ai donc opté pour cette solution. Le prix comportait deux jours, j’en ai ajouté six autres. J’avais passé un excellent moment quand j’étais allée à la cérémonie, pendant laquelle j’avais reçu ce que j’avais gagné. Je m’étais vêtue d’une robe noire bordée de dentelles, et j’avais chaussé mes talons les plus hauts. J’étais contente de pouvoir partir et de m’évader dans un lieu aussi agréable. De plus, j’avais vu que des sites touristiques étaient à découvrir aux alentours de l’établissement hôtelier. Quand j’ai préparé mes bagages, j’ai eu un doute. Je ne savais pas si le ciel serait dégagé, ou si je devais prévoir des vêtements plus chauds.

J’ai consulté une application spécialisée dans les prévisions météorologiques. Je vis que des averses étaient prévues pendant deux jours, mais que les températures seraient hautes pour la saison. Je mis donc plusieurs chandails et des vestes en cachemire, car ils prennent moins de place dans les valises, et j’ai ajouté un coupe-vent. Je n’ai pas oublié quelques robes de soirée et certaines autres moins élégantes. J’avais essayé de prévoir toutes les éventualités. Je ne m’attendais pas à un tel luxe, comme je l’ai constaté dès mon arrivée. Dans un décor rococo, les clients étaient tous habillés avec une distinction raffinée. Dans la chambre, j’eus l’heureuse surprise de découvrir un lit au confort inégalable, et une salle de bains merveilleusement bien décorée.