Se poser trop de questions - Ann Ary

Mon blogue

Se poser trop de questions

Se poser trop de questions - Ann Ary

Êtes-vous du genre à vous poser (beaucoup !) trop de questions ? Je suis ce genre de personne. Je suis la fille qui peut se perdre à regarder mille et une définitions sur Wikipédia, parce que je me suis demandé pourquoi ceci est cela et que ça me mène hyper loin dans mes démarches. Je me suis même rendue à regarder les compagnies d’aménagement extérieur rive sud. J’en sais même beaucoup plus sur le sujet (je vous jure !), et sur la Rive-Sud d’ailleurs. Venant de la Rive-Nord, ce n’est pas une mauvaise chose. C’est drôle, non ? La question, c’est pourquoi ? Ça, je sais pas honnêtement.

Le truc positif, c’est que je peux parler de tout et de n’importe quoi à n’importe qui. Et c’est là tout le bonheur. Si je vais à des fêtes à des amis, j’ai toujours une ou deux informations qui pourraient intéressées les gens devant moi. Je suis donc un genre de caméléon. Mais c’est vrai, ma passion, c’est d’être curieuse, de connaître des choses, de m’informer. En général, les gens me trouvent agréable, car je m’intéresse à leur vie. Ils sont tellement à la recherche d’humains pour valider qui ils sont. OK, je tombe dans la psycho ici.

Bon, il y a un côté sombre à tout ça. Je perds vraiment beaucoup trop de temps à faire des recherches ici et là. En effet, je peux passer des heures sur mon ordinateur, avant de me coucher. Vraiment pas bien pour les yeux, je vous l’accorde. Mon conjoint me trouve d’ailleurs plutôt exagérée. Mais bon, c’est plus fort que moi, un lien mène à un autre, puis à un autre, suivi d’un autre. Ça ne finit pas. Vivement le numérique !

Et vous, êtes-vous de ce type: vous poser pleine de questions, et chercher sur le net toujours mille et une infos. J’ai  bien le goût de vous lire, question de m’intéresser à vos vies, donc à plein d’autres sujets.