Les œufs de Pâques - Ann Ary

Mon blogue

Les œufs de Pâques

Les œufs de Pâques - Ann Ary

Ça y est, ça revient tous les ans, et nous y sommes : Pâques. Les enfants sont excités comme des puces, pour eux, Pâques se résume à la chasse aux œufs et au déjeuner de famille. Le chocolat est à l’honneur, et notre fils Maxime, qui peut avaler trois ou quatre tablettes sans jamais être malade, adore cette période de l’année.

Cette année, nous avons décidé de rendre les choses un peu plus intéressantes en ce qui concerne la recherche des œufs. Nous allons faire comme une chasse au trésor. En fait, je n’ai rien inventé, j’ai trouvé l’idée par une publicité Internet : une société propose d’organiser des chasses au trésor pour les entreprises. Le but est de « souder » les employés entre eux, les faire travailler ensemble sur un projet ludique et motivant. Les liens ainsi créés seront ensuite, du moins c’est le but, appliqué dans l’entreprise, améliorant ainsi la productivité des employés, et peut être aussi l’ambiance générale. Dans le même esprit, nous espérons qu’une chasse aux œufs du même type mènera nos fils Félix et Maxime à un travail d’équipe, qui les gardera, non seulement occupés, mais calmes et amicaux entre eux pendant un moment.

Les œufs en chocolat sont prêts, c’était la partie la plus facile de l’opération. Puis, nous avons écrit quarante questions et énigmes sur des morceaux de papier que nous avons brûlés sur les côtés, pour les faire ressembler à des parchemins, sur le thème des pirates. Puis il a fallu trouver les cachettes des « trésors », les œufs, et fabriquer des signes correspondant aux énigmes. Notre imagination et notre créativité ont été mises à rude épreuve, mais nous y sommes finalement parvenus. Nous cacherons les œufs à la dernière minute de peur que les chiens ne les trouvent et ne ruinent l’évènement.

D’après nos calculs, l’opération devrait durer environ une heure, si les enfants travaillent ensemble et ne se bagarrent pas. En cas de bagarre, le plan est de les séparer pendant quinze minutes, ce qui nous donnera autant de temps supplémentaire au calme. Nous avons bon espoir que l’idée d’accéder aux trésors en chocolat motivera suffisamment nos chérubins pour qu’ils apprennent à s’écouter et faire équipe. Quant à nous, nous n’avons pas de chasse au trésor. Nous avons déjà mangé notre part d’œufs en chocolat lors de l’organisation de la chasse…