Hercule Poirot, le chat ! - Ann Ary

Mon blogue

Hercule Poirot, le chat !

Sans mon chat, je n’aurais jamais retrouvé cette boucle d’oreille en or et avec des diamants roses. J’étais rentrée très fatiguée, la veille, d’une soirée chez des amies. Christine et Isabelle fêtaient leurs anniversaires en même temps, et une vingtaine de personnes avaient été invitées. La décoration, pour cette occasion particulière, avait été faite autour du thème de la forêt. Elles avaient pris, dans des bois, des branches de chênes, de bouleau et du lierre. Tout avait été posé en chemin de table ou sur les lustres de l’appartement. Des lichens gris étaient recouverts de paillettes dorées. C’était féerique. J’avais mis une vaporeuse robe en soie. D’un rose pâle, elle me donnait un teint de jeune fille et une silhouette tout aussi avantageuse. C’est Andréa qui me l’avait donnée. Elle l’avait achetée pour un mariage, mais elle avait fait l’erreur de prendre une tenue très différente de son style habituel de vêtements.

Comme j’avais demandé des recommandations à Léonie pour qu’elle m’aide à opter pour des matĂ©riaux d’armoire d’une grande qualité, j’ai discuté avec elle jusqu’à plus de minuit. Ensuite, j’ai dansé avec Alfred un rock acrobatique. Essoufflée, mais heureuse, je me suis assise sur un tabouret pendant tout le restant de la soirée. J’avais mal aux pieds et aux jambes, car mes chaussures à talons hauts n’étaient pas adaptées à la danse sportive. De retour à la maison, j’ai commencé par enlever mes souliers. Après avoir bu une infusion de thé, je me suis dirigée vers ma chambre pour me plonger dans un sommeil profond sans tarder. Je n’avais pas pensé que mon cellulaire sonnerait, et que je découvrirais un message d’Isabelle.

Elle avait retrouvé un sac à main de femme, mais elle ne connaissait pas l’identité de sa propriétaire. Le contenu était typique de tous les sacs portés par les femmes en général. Un rouge à lèvres, un paquet de mouchoirs, quelques pièces et un mini vaporisateur ne permettaient pas de connaître le nom de celle qui avait oublié tout cela. Même si mon amie savait que ces objets ne m’appartenaient pas, elle me demandait si j’avais une idée de la personne qui pourrait l’avoir oublié. En effet, j’avais vu la nouvelle amie de Julien avec ce modèle de sacoche. C’était une bonne déduction et je me suis couchée en gardant à mes oreilles mes boucles si précieuses. Lorsque je me suis éveillée, j’ai constaté que j’en avais perdu une, mais mon chat a lancé une balle sous mon sommier et je l’ai retrouvée.